Suivez-nous

Tiguine kiltir : La Réunion Lé La !

Découvrez la bière réunionnaise en Ardèche

La Bourbon

Ce nom ne vous dit sûrement rien ?
Et pourtant, cette bière est française ! Et plus précisément réunionnaise.

Officiellement appelée “bière Bourbon depuis 1970, elle est surnommée “Dodo” par tous les habitants de l’île. 

Nom à ne pas confondre avec l’oiseau disparu originaire de l’île Maurice qui fait office de logo pour la marque. Le slogan, “La Dodo lé la”, signifie “la Dodo est ici” en créole.

Boisson phare de l’île, la Dodo est aujourd’hui un véritable symbole avec son logo plus que célèbre et ses couleurs vives (rouge, vert et jaune) qui couvrent chaque mur, emplacement publicitaire, façade… Impossible de passer à côté ! Un véritable commerce s’est aussi développé autour de la Dodo avec l’apparition de nombreux produits dérivés. Ainsi, sur les plus grands marchés de l’île ou dans les boutiques, t-shirts, claquettes, verres, plaques et autres objets sont vendus par dizaines. En 2005, un musée à sa gloire a même ouvert ses portes : la Maison de la bière Dodo, à Saint-Denis, plus grande ville de l’île.
À la Réunion, la grande majorité des enseignes sont sponsorisées par Bourbon. Avec ses couleurs vives, la marque passe difficilement inaperçue…

C'est de l'histoire de La Réunion dont il s'agit quand on prononce le mot " macatia " ! Petit pain rond et sucré, il aurait été consommé par les esclaves. Il est cependant difficile d'en trouver réellement l'origine et la recette de base. Le mystère plane autour du goûter préféré des Réunionnais.

LE MACATIA : UN PAIN ECOLO !

Voulant dire ' pain ' en Swahili (langue venant des pays Arabes et d'Afrique), le macatia viendrait en fait, de reste de pâte à pain ayant un peu trop fermentée. D'antan, l'absence de frigo et la chaleur tropicale n'aidaient pas à la conservation. Comme il aurait été dommage de le jeter et de le gaspiller, on devait en faire quelque chose !

Destiné à nourrir principalement les esclaves, pour rendre le goût du macatia acceptable, il fallait rajouter du sucre. C'est là qu'est né notre délicieux macatia !

En devenant le goûter préféré des Réunionnais, la recette du macatia a été quelque peu modifiée. Pas plus mauvais, on trouve des macatias aux pépites de chocolat, à la confiture, aux pommes, à la noix de coco... Bref, un goûter à l'image de La Réunion : bien métissé !

Un ti guine de kiltir...un peu de culture

Le jacquier est un arbre qui peut atteindre 15 mètres de hauteur environ.

Il donne un bois dur de belle couleur jaune à grain fin. Ce bois est apprécié en ébénisterie, pour la confection de meubles, ou en marqueterie, en raison de sa coloration marquée et de sa qualité supérieure au tek.

Ses feuilles, assez longues, ovales-oblongues, sont entières ou lobées, vert foncé, nervées de jaune.

Le jacquier commence à avoir des fruits trois ans après la plantation.

Les fruits des jacquiers " les jacques" sont énormes ils peuvent peser jusqu'à 25 kg, une particularité le fruit pousse directement sur le tronc du jacquier.
Le fruit est composé d'une multitude de drupes accolées les unes aux autres et recouvertes d'une peau épaisse.

À maturité, la chair du jacque est tendre, filandreuse, légèrement croquante, juteuse et bien parfumée. Chaque drupe abrite un noyau brillant et veiné comme du bois.

Les graines, qui sont toxiques crues, sont comestibles cuites quand elles sont grillées ou bouillies. Elles peuvent être mangées telles quelles ou incorporées à des plats traditionnels (rougails).

Leur bonne teneur en fécule permet de réaliser toutes sortes de gâteaux.
La chair du fruit mûr, à odeur forte et sucrée, peut être consommée crue ou préparée en confiture. On peut aussi préparer le fruit vert, dans ce cas le jacque est battu, c'est-à-dire haché et utilisé comme légume, en plat salé.

À l’île de La Réunion, on le cuit ainsi avec du lard fumé, pour préparer la fameuse recette populaire du ti'jaque boucané

Spécialisé dans la cuisine réunionnaise, La Réunion Lé La !, met à votre disposition des produits et des recettes traditionnelles variées pour tous les goûts.

La cuisine réunionnaise

La culture réunionnaise